Accueil > Environnement > Les huiles minérales contaminent les aliments

Les huiles minérales contaminent les aliments

Publié le 14 février 2016 à 18:47

cereales huiles minéralesLes huiles minérales dans les emballages alimentaires  sont cancérigènes et très dangereuses pour la santé. Aucune réglementation précise ne protège les consommateurs.

 

De nombreux emballages chargés en huiles minérales (dérivés du pétrole), en solvants, en plastifiants contaminent gravement des aliments courants. Cette contamination source de cancers est connue depuis les années 1990, mais ni la Commission européenne, ni les pouvoirs publics nationaux ne gèrent ce risque sanitaire. Cette accusation, portée il y a quelques années par l’association Que Choisir et certains parlementaires français, est actuellement relayée activement par l’association Foodwatch au travers d’une pétition.

Lire aussi : Les emballages en carton nocifs pour la santé

 

Hydrocarbures d’huiles minérales

 

Des aliments aussi courants que le riz, les pâtes, les lentilles, le couscous, les corn flakes, le cacao en poudre sont susceptibles d’être contaminés par de dangereuses substances chimiques provenant d’emballages, notamment ceux en carton et papier recyclé. En cause, des dérivés du pétrole, notamment utilisés dans les encres d’imprimerie. Les scientifiques les nomment «hydrocarbures d’huiles minérales» (MOH, mineral oil hydrocarbons). Ces hydrocarbures contiennent des milliers de composés chimiques, combinés de façon très complexe que même les spécialistes ne maîtrisent pas.

 

Des hydrocarbures cancérigènes et génotoxiques

 

Les experts ont identifié deux grandes catégories d’hydrocarbures d’huiles minérales (MOH) : les hydrocarbures saturés (MOSH) et les hydrocarbures aromatiques (MOAH). Les saturés (MOSH) peuvent s’accumuler dans les tissus humains et induire des effets indésirables pour le foie. Les aromatiques (MOAH) peuvent agir comme des cancérigènes génotoxiques, c’est-à-dire qu’ils peuvent endommager l’ADN, le matériel génétique des cellules, et provoquer des cancers.

 

Répandus dans l’alimentation

 

On découvre avec stupéfaction au fil des rapports (en particulier ceux de l’EFSA, l’autorité européenne de sécurité sanitaire) que ces contaminants sont répandus dans l’alimentation. On en trouve même en quantités élevées dans des produits tels que les pains et brioches industriels, des céréales (les industriels utilisent parfois des agents anti-adhésifs et des agents d’enrobage pour rendre les céréales brillantes !), les chocolats des calendriers de l’Avant…, et d’une façon générale tous les produits secs à longue durée de conservation (légumes secs…).

 

Même des organismes très conservateurs reconnaissent la gravité du problème. La Commission européenne mène une étude et pourrait adopter une réglementation contraignante en la matière. Mais, force est de constater que jusqu’à présent, c’est l’inertie qui l’a emporté.

 

Aurélie Laroche

 

Sources :

www.foodwatch.org/fr

www.senat.fr/questions/base/2013/qSEQ130707239.html

Hydrocarbures d’huiles minérales: l’EFSA publie un avis sur ces composés complexes. Juin 2012.

www.efsa