Accueil > Santé > Vitamines > Vitamine B3 (PP)

Vitamine B3 (PP)

Une vitamine pour le métabolisme des glucides, lipides et protéines

 

La vitamine B3 est également dénommée PP (Pellagra Preventing), du nom de la maladie, la pellagre, déclenchée par sa carence. Elle participe au métabolisme (transformation) des trois nutriments, glucides, lipides, protéines, et aide à leur transformation en énergie.

 

Les sources

La vitamine B3 (ou PP) est présente dans les levures, les abats (foie de veau), le thon, le saumon, la sardine, diverses viandes (lapin, dinde, mouton…), ainsi que dans un précurseur de la vitamine, un acide aminé dénommé tryptophane.

 

Les apports conseillés

Les besoins en vitamine B3 (PP) sont de l’ordre de 15 à 20 mg par jour (20 mg pour la femme enceinte).

 

Déficiences et troubles

La carence véritable, entraînant la pellagre, ne se rencontre que chez certaines populations africaines et asiatiques, nourries presque exclusivement de céréales (millet, sorgho, maïs). La pellagre se manifeste par diverses atteintes cutanées (rougeoiements, démangeaisons…), inflammations des muqueuses digestives, troubles neurologiques… En Occident, seuls les personnes alcooliques, des sujets dénutris ou victimes de régimes très déséquilibrés peuvent connaître des déficiences en cette vitamine.

 

A lire aussi : Principes de nutrition

Sources :

www.passeportsante.net

 

Diététique et nutrition. M. Apfelbaum. M. Romon. M. Dubus. Editeur : Masson. 2009

Dictionnaire de diététique et de nutrition. Pierre Dukan. Editeur : Le cherche midi. 1998

Nutrition : principes et conseils. L. Chevallier. Masson. 2009